SÉMINAIRE BABYLONE - Psychanalyse & Littérature – 13 novembre 2007 [70]

Jean-Claude ROLLAND
Psychiatre et psychanalyste
L’identification proto-mélancolique à l’objet oedipien.
A propos de Freud, Binswanger, Hölderlin
Discutant : Silke SCHAUDER

Le recours à l'expérience littéraire représente plus qu'un détour pour la pénétration psychopathologique de la situation psychotique. Telle que la rapportent des auteurs aussi divers que Goethe ou Hölderlin, Antonin Arthaud ou Stéphan Zweig, elle seule nous donne accès au tragique de cette affection, elle seule illumine ce que Binzwanger dénommait le "dessein" qui oriente les pulsions oedipiennes et les défenses primaires proto-mélancoliques selon un destin spécifiquement psychotique.

Jean-Claude Rolland est psychiatre et psychanalyste à Lyon. Membre de l'association Psychanalytique de France, Co-directeur avec Catherine Chabert de la revue les Libres Cahiers de la Psychanalyse, In Press Editions. Auteur de "Guérir du mal d'aimer", Gallimard 1998 et de "Avant d'être celui qui parle", Gallimard, 2006.

©2019 Babylone IMM

Search