SÉMINAIRE BABYLONE - Psychanalyse & Littérature – 19 mai 2007 [66.1]

EDOUARD GLISSANT
Écrivain, poète et philosophe
Absalon, Absalon ! de William Faulkner
Discutant : François RICHARD, Professeur de psychologie clinique et de psychopathologie
à l'Université Diderot Paris 7, Psychologue, psychanalyste membre de la Société Psychanalytique de Paris.

Soirée en collaboration de l’Institut du Tout-Monde


Titulaire d’un Doctorat ès lettres, il publie ses premiers ouvrages après des études en ethnographie au Musée de l'Homme, d’histoire et de philosophie à la Sorbonne. Au départ adhérant aux thèses de la Négritude, il élabore par la suite le concept d’antillanité et de créolisation . Alors proche des thèses de Frantz Fanon, Il fonde, accompagné de Paul Niger, en 1961 le Front antillo-guyanais d'obédience indépendantiste, puis autonomiste, ce qui lui vaut une interdiction de séjour de 1959 à 1965 sur son île natale pour séparatisme. Il est signataire du manifeste des 121 en 1960. Certains de ses ouvrages, tel le Discours Antillais restent très marqué par son engagement anticolonialiste. Il revient en Martinique en 1965 et y fonde l’Institut martiniquais d'études, ainsi qu’Acoma, un périodique en sciences humaines. Il devient de 1982 à 1988, le directeur de la revue publiée en 36 langues :  « le Courrier de l'UNESCO ».De 1988 à 1994 il enseigna à Louisiana State University à Baton Rouge. Il vit actuellement à New York où, depuis 1995, il est « Distinguished Professor » en littérature française, à la City University of New York.

Ses réflexions sur l’identité antillaise ont inspiré une génération de jeunes écrivains antillais autour des concepts de créolisation et d'antillanité, dont Patrick Chamoiseau, Ernest Pépin ou encore Raphaël Confiant. Cette antillanité serait fondée sur la notion d'identité multiple, ou d'identité rhizome, ouverte sur le monde et la mise en relation des cultures. Se démarquant d’un mode parfois binaire des discours de la négritude (déployé par Aimé Césaire en Martinique, par Léon Gontran Damas en Guyane, par Guy Tirolien en Guadeloupe) et de l'assimilation, il définit une troisième voie. Ecrivain militant, il cherche à définir une approche poétique et identitaire pour la survie des peuples au sein de la mondialisation à travers le concept de mondialité.
Son influence sur la politique martiniquaise reste certaine notamment dans les milieux indépendantistes ou écologistes.
Fin 2006, il fonde l’Institut du Tout-monde : www.tout-monde.com  
En janvier 2006, Édouard Glissant s'est vu confier par le président Jacques Chirac la présidence d'une mission en vue de la création d’un Centre national consacré à la traite et à l’esclavage. Il prend néanmoins position contre la création d'un ministère de l'immigration et de l'identité nationale et condamne avec virulence la politique hostile à l'immigration menée depuis l'élection du président Nicolas Sarkozy. De cet engagement politique et poétique naîtra un court manifeste,  « Quand Les Murs tombent, l'identité nationale hors la loi ? », rédigé avec Patrick Chamoiseau. www.galaade.com/oeuvre/quand-les-murs-tombent
 
Biographie complète : http://www.edouardglissant.com/

ŒUVRES PRINCIPALES

Essais:
- Soleil de la conscience. (1956)  (Poétique I) Nouvelle édition, Paris: Gallimard, 1997.
- Le Discours antillais. (1981)  Paris: Gallimard, 1997.
- Poétique de la Relation. (Poétique III)  Paris: Gallimard, 1990.
- Discours de Glendon. Suivi d'une bibliographie des écrits d'Edouard Glissant établie par Alain Baudot. Toronto: Ed. du GREF, 1990.
- Introduction à une poétique du divers. (1995) Paris: Gallimard, 1996.
- Faulkner, Mississippi. Paris: Stock, 1996; Paris: Gallimard (folio), 1998.
- Traité du Tout-Monde. (Poétique IV) Paris: Gallimard, 1997.
- La Cohée du Lamentin. (Poétique V) Paris: Gallimard, 2005.
- Une nouvelle région du monde. (Esthétique I) Paris: Gallimard, 2006.
- Mémoires des esclavages (avec un avant-propos de Dominique de Villepin). Paris: Gallimard, 2007.
- Quand les murs tombent. L'identité nationale hors-la-loi ? (avec Patrick Chamoiseau). Paris: Galaade, 2007.
- La terre magnétique : les errances de Rapa Nui, l'île de Pâques (avec Sylvie Séma). Paris: Seuil, 2007.

Poésie
- La Terre inquiète. Lithographies de Wilfredo Lam. Paris: Éditions du Dragon, 1955.
- Le Sel Noir. Paris: Seuil, 1960.
- Les Indes, Un Champ d'îles, La Terre inquète. Paris: Seuil, 1965.
- L'Intention poétique. (1969)  (Poétique II) Nouvelle édition, Paris: Gallimard, 1997.
- Boises; histoire naturelle d'une aridité.  Fort-de-France: Acoma, 1979.
- Le Sel noir; Le Sang rivé; Boises. Paris: Gallimard, 1983.
- Pays rêvé, pays réel. Paris: Seuil, 1985.
- Fastes. Toronto: Ed. du GREF, 1991.
- Poèmes complets. (Le Sang rivé; Un Champ d'îles; La Terre inquiète; Les Indes; Le Sel noir; Boises; Pays rêvé, pays réel; Fastes; Les Grands chaos). Paris: Gallimard, 1994.

Romans
- La Lézarde. (1958)  Nouvelle édition, Paris: Gallimard, 1997; Port-au-Prince: Presses Nationales d'Haïti, 2007.
- Le Quatrième Siècle. (1964)  Paris:  Gallimard, 1997.
- Malemort. (1975). Nouvelle édition, Paris: Gallimard, 1997.
- La Case du commandeur. (1981)  Nouvelle édition, Paris: Galliamard, 1997.
- Mahagony. (1987)  Nouvelle édition, Paris: Gallimard, 1997.
- Tout-Monde. Paris: Gallimard, 1995.
- Sartorius: le roman des Batoutos. Paris: Gallimard, 1999.
- Ormerod. Paris: Gallimard, 2003.
Théâtre
- Monsieur Toussaint. (1961) Nouvelle édition: Paris: Gallimard, 1998.
- Le Monde incréé: Conte de ce que fut la Tragédie d'Askia; Parabole d'un Moulin de Martinique; La Folie Célat. Paris: Gallimard, 2000.

Prix et distinctions
1958     Prix Théophraste Renaudot, pour La Lézarde.
1965     Prix Charles Veillon (prix du meilleur roman de langue française), pour Le Quatrième Siècle.
1989     Docteur Honoris Causa, York University (Toronto).
1989     Puterbaugh Foundation Biennial Prize, pour l'ensemble de son oeuvre.
1991     Prix Roger Caillois de poésie, pour Poétique de la relation.
1993     Docteur Honoris Causa, West Indies University (Trinidad).
1998     Prix de Poésie du Mont Saint-Michel.
2004     Laurea ad Honorem de l'Université de Bologne en Langues et Littératures Étrangères (Italie).
Membre de l'Ordre des Francophones d'Amérique (Québec) depuis 1986.
Président honoraire du Parlement International des Écrivains depuis 1993
Juin 2008 recevra le Doctorat Honoris Causa de l’Université de Carthagène des Indes

©2019 Babylone IMM

Search