Séminaire BABYLONE – Psychanalyse & Littérature – 7 février 2005 [46]

Edmundo GÓMEZ-MANGO
Psychiatre, psychanalyste, membre de l'Association psychanalytique de France
Lautréamont, un potache de génie

 

Comment lire aujourd’hui Lautréamont ? Comment Les chants de Maldoror nous lisent-ils ? Ressentons-nous encore, comme les surréalistes et les premiers écrivains de l’Amérique Latine qui les ont découverts, l’étrange puissance de l’œuvre ? La force énigmatique qui l’emporte peut être mise en relation avec le monde trouble et intense d’un adolescent, d’un «potache de génie», selon l’expression de G.M. Le Clézio. Rarement la folie de l’adolescence, la puissance angoissante de la métamorphose du corps et de l’âme du jeune encore enfant, son irrésistible attraction pour l’extrême, le ressentiment et la révolte contre la famille et la morale de l’adulte ont suscité une expression littéraire aussi déconcertante que séductrice. Le démon de l’adolescence s’est incarné, à jamais, dans le poème de la rébellion et de la destruction, dans le souffle épique et mythique des Chants de Maldoror.

Edmundo Gómez Mango

Références bibliographiques
Lautréamont : "Chants de Maldoror", in Oeuvres complètes,  collection Poésie/Gallimard.
E. Gomez-Mango : "Lautréamontevideo",   revue penser/rêver, automne  2004, numéro consacré au thème La haine des enfants.

Edmundo Gómez-Mango est né à Montevideo en 1940. Membre de l'Association psychanalytique de France, il exerce à Paris. Il a traduit Les Fleurs du mal en espagnol, et a publié aux éditions Gallimard en 1999 La Place des Mères et en 2003 La Mort enfant («Connaissance de l'inconscient», série «Tracés») ainsi que Vida y muerte en la escritura, (Trilce, Montevideo, 1999) et La poésie de Juan Gelman et l'appel des disparus (Myriam Solal éditeur, 2001). Membre du comité de rédaction de la revue penser/rêver.

©2019 Babylone IMM

Search