SÉMINAIRE BABYLONE - Psychanalyse & Littérature – 7 juin 2010 [84]

Christophe PARADAS
Psychiatre, psychanalyste
Hemingway mort ou vif, à propos de son livre :
Au-delà du fleuve et sous les arbres
Discutant : Silke SCHAUDER*


« La beauté voisine avec le silence. La justesse de certaines paroles, aussi. L’écriture d’une vie ? Au-delà des souffrances, et de la mort. Avec Hemingway, un univers créateur surmonte la peur, la douleur, la décrépitude. A travers l’intrication impressionnante d’un style, d’un homme et d’une oeuvre. Echos énigmatiques, en mots et en images, comme le jeu subjectif des miroirs de l’existence. De paroles en mots, d’un sujet l’autre.
Une secrète invitation à prendre la plume, tout au respect de certaines expériences fondatrices.
Autant en emporte l’esprit de ceux qui auront compté, de leurs oeuvres, de leurs vies, autant de nouveaux mondes, d’autres visions, de nouveaux langages, de rêves changés, de métamorphoses.
A distance des légendes simplistes et de l’hagiographie. Loin des mascarades et de l’idéalisation. En se gardant ici des fanfaronnades du personnage. Du culte aveugle des maîtres anciens, non moins. En évitant de trop en dire. Hemingway, un baroudeur au grand coeur ? Mystère. Un Don Quichotte des Caraïbes ? Difficile à contredire. D’ailleurs, «ce qu’un homme veut dire n’est pas toujours immédiatement perceptible dans ce qu’il écrit. » (E.H). Premièrement, ne pas s’égarer. A défaut de s’y retrouver. Entre le génie médiatique, le prince alcoolique de l’auto fiction, le dépressif d’une famille de suicidaires, le reporter présent là où çà chauffe, etc. Surtout ne pas se perdre en route. … »

*Silke SCHAUDER, Maître de conférences à l'IED-Université Paris 8, Directrice adjointe du Master 2 Professionnel "Psychologie Clinique, Psychopathologie et Psychothérapies", Psychologue clinicienne, art-thérapeute, Membre de la SFP, de la SFPE et de l'AIRHM.

©2019 Babylone IMM

Search