LA PIERRE

Sculpter au plus profond de l’intime

 

Le choix de la pierre, sa taille, sa couleur, sa dureté, sa forme… est le point de départ inspiré par la forme initiale ou pas.
Angoisse de la « pierre blanche » ou pas.

La sculpture est un travail projectif tant au sens propre qu’au sens figuré.
Les scories sont jetées à l’extérieur et la « beauté » est façonnée.

La scie sort le volume du bloc.
La sculpture en soi consiste à dégrossir la pierre, à modifier sa forme initiale à l’aide d’outils de frappe (burin, gradine, masse).
On sculpte aussi la forme de l’œuvre.
Les râpes et les limes servent à supprimer les traces de travail imprimées par la taille.
Le ponçage supprime les traces laissées par les limes et les râpes.
Le polissage et le cirage font ressortir le veinage et révèle la couleur de la pierre.

« La Pierre de partage - Spirale » création commune en Atelier Pierre.

Choix de la pierre pour permettre de créer en grand format.
Mlle L. en avait très envie mais ne se risquait pas, craignant l’ampleur de la tâche à l’aune de son inhibition.

Mlle S. a accepté tout de suite cette idée d’un travail à plusieurs et s’est appropriée cette démarche tout autant que sa propre sculpture en cours.

Puis, fort de cette expérience, nous avons proposé à chaque nouveau participant de poursuivre ce travail à plusieurs. Cette pierre est devenue une sculpture collective, « la Pierre de partage ».
La taille est directe, nous travaillons sans aucun modèle autre que celui que la pierre nous inspire.

 

Atelier-pierre_MG_1010.JPGAtelier-pierre_MG_1022.jpgAtelier-pierre_MG_1041.jpgAtelier-pierre_MG_1099.jpgAtelier-pierre_MG_1105.jpgAtelier-pierre_MG_1126.jpgAtelier-pierre_MG_1137.jpgAtelier-pierre_MG_1139.jpg

©2019 Babylone IMM

Search