Séminaire Babylone

Réflexions sur les passions de Thomas de Quincey

Gérard POMMIER
Psychiatre, psychanalyste
Réflexions sur les passions de Thomas de Quincey
Discutant : Yoann LOISEL, psychiatre, psychanalyste

Tout au long de sa vie, Thomas de Quincey a lutté contre l’opium (« la noire idole », écrit-il). Et tout au long de sa vie, l’écriture lui a servi aussi de machine à rêver. Mais quel était le centre de ce rêve, sa nécessité grâce à l’opium et son soulagement grâce à l’écriture? Une obsession dont il ne s’est jamais libéré anima sans doute les deux orientations de cet écrivain.

En France, Thomas de Quincey est devenu célèbre grâce à son livre : « Confessions d’un opiomane anglais » (traduit par Charles Baudelaire). Dans ce livre, de Quincey évoque un épisode de son adolescence où il avait rencontré une jeune prostituée, trop tôt perdue de vue. Et ce n’est que vingt ans plus tard dans les « Suspiria » qu’il parle de son amour enfantin pour sa sœur, trop tôt disparue. Dans mon exposé, je tenterai d’éclairer ce souvenir d’après-coup lentement reconstruit.

Gérard POMMIER

 

Bibliographie
Thomas de Quincey, Confessions d’un opiomane anglais
Thomas de Quincey, Suspiria de Profundis
Charles Baudelaire, Enchantements et tortures d'un mangeur d'opium
G. Pommier (2021). Racine cubique du crime Incestes. Ed. Stilus.

©2022 Babylone IMM